Mot du Président

Chers amis adhérents du Carillon

Ce serait une banalité de dire que nous vivons une période très particulière, mais c'est la réalité et celle-ci nous a obligé à suspendre nos activités brutalement.


Le premier moment d'adaptation passé, nous avons cherché, et principalement Michela qui s'est beaucoup investie (et je la remercie), des solutions de repli.

Pour être concret, les choses se déroulent ainsi:

1) Les cours collectifs continuent sous forme d’envois réguliers de matériel de travail à distance et d’une visio-conférence hebdomadaire par pupitre. Cela vous a été exposé par Michela, est opérationnel, et fonctionne très bien. Les liens ne sont pas rompus, au contraire, et la finalisation par des chants communs pour les différents groupes sera l'occasion de retrouvailles dans la joie.

2) Les cours individuels ont été suspendus à compter de mi-mars pour cause de force majeure. Pour le mois de mars l’encaissement des chèques se fait régulièrement; en revanche à partir du mois d’Avril les encaissements sont suspendus.

Pour les cours non effectués, nous vous proposons plusieurs options :

- une solution de rattrapage à effectuer avant le 30 Septembre. Michela ne sera pas nécessairement en capacité de rattraper toutes les séances individuellement, mais elle proposera des options de travail (en plus de celles qu’elle a déjà mis en oeuvre par mail et vidéo), dans les semaines de vacances estivales et/ou en petit groupe pour compenser les cours non effectués en Mars.

- convertir le montant de ces cours non effectués en don au Carillon avec reçu fiscal, ce qui serait une façon de soutenir l’association dans cette phase difficile.

Des formules de cours individuel par visio-conférence à la demande sont proposées par Michela dès maintenant, hors Carillon, en attendant un retour à la normale. Rapprochez-vous d’elle pour les modalités, sachant que le nombre de créneaux est assez limité.

Pour toute demande ou cas particulier, revenez vers moi afin d’évaluer la meilleure option.

Nous apprécieront d'autant plus de nous retrouver lorsque les choses iront mieux, et j'espère que notre fête chantante du 28 juin pourra se dérouler sans encombre.

En attendant prenez grand soin de vous et de vos proches, et chantez !

 

Bernard Mangin

président Carillon de Papageno